lundi 30 avril 2012

Tome 2 : Les foudres de la Sor'cière : James Clemens

9 commentaires

Résumé :
 
Elena porte désormais la marque de la sor'cière dans la paume de sa main.
Cette tache écarlate est la preuve d'un don fabuleux à la puissance inimaginable: un pouvoir sauvage, séduisant, difficile à contrôler. Seule celle qui maîtrise la magie sanglante peut s'opposer aux créatures et au mal du Seigneur Noir. Pourtant Elena n'est pas encore maîtresse de son pouvoir. Protégée par un guerrier sans âge et une bande de renégats, elle part en quête d'une cité perdue où, selon la prophétie, un ouvrage mystique détient la clé de la défaite du Seigneur Noir.
Mais si celui-ci la trouve en premier, Elena deviendra son arme la plus terrible...



Mon avis :


J'ai lu le tome 1 il y a longtemps, et je me souviens de ne pas avoir beaucoup aimé, j'avais trouvé ça très gentillet et un peu convenu. Mais bon, comme j'ai les cinq tomes, et qu'une LC s'est lancée, autant en profiter pour finir cette saga.
J'ai bien  fait la suite est bien meilleure !


Elena a beaucoup mûrie, j'ai aimé cette dualité entre femme et sor'cière et  j'ai apprécié ce qu'elle devient. La façon dont elle suit son cœur quitte à se mettre en danger. Elle est fidèle à ses amis mais n'oublie pas sa mission. On apprend un peu plus sur sa magie (ainsi que sur celle de ses ennemis). Pas à un seul moment elle ne m'a agacé ! Miracle, moi qui avait tant envie de lui coller des baffes avant ! Elle est bien plus attachante et intéressante.
Que ce soit parmi les amis d'Elena ou parmi ses ennemis, aucun personnages n'est épargné, on en apprends plus sur chacun, parfois dans les larmes, ou dans la trahison.
De nouveaux personnages font leur apparitions. Si le gros du roman se concentre sur Elena et sa troupe, on suit pendant pas mal de chapitre Joah, le frère d'Elena, ainsi que Kast et Sywen, deux petits nouveaux dont le rôle sera sûrement primordiale.
Et bien sûr on découvre Légion, qui n'est que nommé pour le moment, mais j'ai peur d'en savoir plus, j'en frissonne d'avance.
Tout une ribambelle de personnages tous plus fascinant les uns que les autres. Savoir qui est du côté d'Elena, qui ne l'est pas, quels seront leur rôles, j'adore ces énigmes que laisse l'auteur, ça donne encore plus envie de connaître la suite.


Mais en dehors de ça, et l'action ? Et bien ça n'arrête pas une seconde, nos héros courent dans tout les sens et se battent quasiment tout le temps, les rares moments de calme sont utiles pour apprendre de nouveaux éléments, notamment concernant la magie.
L'ambiance de ce tome est également très réussie. Nos héros ne se déplacent que dans des lieux lugubres, et rencontrent un paquet de créatures flippantes (et mortelles bien sûr). Une atmosphère assez oppressante règne, entre l'angoisse des ennemis qui peuvent surgir à tout moment, la trahison et la mort qui plane au dessus de nos héros.
Cette ambiance très sombre associée au rythme de l'action, donne une impression d'urgence. Je me suis vite sentie avec nos héros, à vouloir fuir les ennemis, cette angoisse permanente m'a rapprochée des personnages.


Bref, un deuxième tome palpitant qui me donne envie de continuer la saga.


Lu dans le cadre d'une Lecture commune avec : Ptitelfe - Yogi - Vepug - Stelphique - Kllouche - Acsyle - Luna - Kincaid - Didikari

dimanche 22 avril 2012

Tome 2 : Pandemonium - Lauren Oliver

3 commentaires
Résumé :

Lena vit dans un monde où le gouvernement impose aux jeunes de 18 ans une opération pour les immuniser contre l’amour. A la veille de son opération, Lena découvre ce sentiment interdit avec Alex et ensemble ils décident de s’enfuir. Mais seule Lena y parvient. Après s’être échappée de Portland dans le Maine, Lena rejoint une communauté d’Invalides - les résistants au système - réfugiée dans la Nature. Là-bas, elle se transforme en guerrière de la résistance. Un futur sans Alex semble d’abord inimaginable, mais Lena va de l’avant. Elle combat pour lui et pour un monde où l’amour ne serait plus considéré comme une maladie. Entraînée dans un mélange explosif de révolution et de contre-insurrection, Lena doit lutter pour survivre et croire encore que l’amour est possible, et plus encore : souhaitable...



Mon avis  :

Je n'avais pas vraiment apprécié ma lecture du premier tome. Disons que je n'aurai pas lu le deuxième si je n'étais pas tombé dessus à la biblio. La bibliothécaire était sur le point de le mettre en rayon, et si je ne l'avais pas pris à ce moment-là, qui sait quand il aurait de nouveau été mis en rayon ? Bref j'ai sauté dessus (sur le livre, pas la bibliothécaire on n'est pas encore intimes à ce point-là elle et moi ).

Et bien, franchement j'ai bien fait ! Ce deuxième tome est beaucoup plus rythmé, Léna est moins agaçante, et le style d'écriture aussi semble avoir évolué. J'ai dévoré ce roman !
Avis à ceux qui n'ont pas encore lu le premier tome (mais qui se renseignent déjà sur la suite, je fais ça moi aussi), vous risquez de vous faire un peu spoiler. Je préviens, donc ne vous plaignez pas si vous continuez à lire !

Nous avions laissé Léna juste après qu'elle est traversé la frontière, on la retrouve au même endroit. Elle vient de traverser, elle est seule et perdue. Elle est trouvé quasiment mourante par des Invalides qui vivent dans la Nature, une fois qu'elle est remise sur pied, elle découvre ce nouveau monde et sa nouvelle vie. Ça c'est Avant.
Six mois plus tard, elle est envoyé en mission à New York, elle doit s'infiltrer dans une organisation qui souhaite que l'intervention est lieu encore plus tôt, pour totalement éradiquer la maladie. Et surtout elle doit surveiller Julian, le fils du chef de l’organisation, qui est prêt à perdre la vie pour cette cause. Ça c'est Maintenant.

Chaque chapitre raconte soit Avant soit Maintenant, en alternance. J'ai beaucoup aimé cette façon d'écrire, puisque du coup le récit est très rythmé, même si le côté négatif c'est qu'on perd une petite partie du suspense (les personnages qui sont avec elle dans les chapitres Maintenant ne peuvent du coup pas mourir dans les parties Avant, peut importe les périls qu'ils croisent). Mais il n'y a aucun temps mort dans le récit, tout se passe très vite, chaque chapitre est intéressant, et je ne me suis pas ennuyée une seule fois. L'écriture est beaucoup plus fluide que dans le premier tome, plus émouvante aussi, peut-être que c'est parce que ce tome est plus dur émotionnellement, mais je suis rentrée dedans beaucoup plus facilement.

Les personnages sont tous nouveaux, le hic c'est qu'on en rencontre beaucoup d'un coup, de quoi se perdre un peu. Mais ils sont très bien décrits et crédibles. J'ai particulièrement aimé Raven, qui m'a semblé vraiment parfaite, juste et encore une fois crédible.
Quand à Léna, dans le premier tome elle m'agaçait pour plusieurs raison, mais dans ce tome, je me suis beaucoup plus attachée à elle. Elle mûri incroyablement et devient passionnante à suivre.

Bref un deuxième tome qui relève le niveau, qui m'a vraiment accroché, et même si je regrette le cliffhanger final (quel besoin on les auteurs de toujours finir leurs tomes de manière aussi horribles, sérieux, on va la lire la suite, inutile de nous tenir en haleine et de torturer comme ça), j'ai vraiment dévoré Pandémonium. Vivement la suite !

samedi 21 avril 2012

La Quête d'Ewilan - Pierre Bottero

2 commentaires

Résumé:

Camille est sur le point de se faire renverser pas un camion, quand elle se retrouve propulsé dans un autre monde. Revenu chez elle, cette vision d'un ailleurs l’obsède. Très vite, elle retournera dans ce monde, accompagné de Salim son meilleur ami. Elle y découvrira qui elle est vraiment, l'importance de son pouvoir et le rôle qu'elle a à jouer pour sauver ce monde d'une guerre. 



Mon avis :

J'ai passé un très bon moment avec ces trois romans assez courts (c'est pour ça que je ne fais qu'une chronique, pour moi les trois livres en valent un).

J'ai moyennement accroché sur les personnages. Ewilan m'a vite agacé, trop sérieuse, elle est sèche avec tout le monde et semble quasiment toujours de mauvaise humeur. OK, je l'admet, l'auteur lui a mis l'avenir du monde sur les épaules. OK, elle est jeune et ça fait beaucoup, mais quand même ! Elle est désagréable et hautaine. Bref je ne l'ai pas du tout aimée.
Tout comme Salim, son meilleur ami, qui est son parfait opposé. Toujours à voir le bon côté, toujours souriant et tentant de détendre l'atmosphère. Peut-être même un peu trop. Ses vannes à répétitions m'ont lassé assez vite.
Je me suis attachée aux autres personnages, plus adultes, plus réfléchis, ils ont également plus de facettes à découvrir. J'ai eu envie d'en savoir plus sur eux. La troupe qui accompagne Ewilan est hétéroclite et passionnante.

L'histoire de ces trois romans est bien menée, même si parfois prévisible. L'auteur a un style très naturel, un vrai talent de conteur, ce qui rend la lecture aisée. Les pages se tournent très vite, et ne demandent pas trop de réflexion. C'est vrai que l'histoire est simple, mais l'auteur la rend addictive.

Il me tarde de lire les deux autres trilogies "Le monde d'Ewilan", et surtout la trilogie portant sur le personnages d'Ellana, qui est le personnage que j'ai le plus aimé dans ces romans. Je suis sûre que cette trilogie sera absolument géniale !

dimanche 8 avril 2012

The Unbecoming of Mara Dyer - Michelle Hodkin

2 commentaires


Résumé VO : 


Mara Dyer believes life can't get any stranger than waking up in a hospital with no memory of how she got there. It can.
She believes there must be more to the accident she can't remember that killed her friends and left her strangely unharmed. There is.
She doesn't believe that after everything she's been through, she can fall in love. She's wrong.



Résumé VF, traduit par ma personne :


Mara Dyer croit que rien ne peut être plus étrange que de se réveiller à l'hôpital sans se souvenir de pourquoi elle y est. Elle se trompe.
Elle croit qu'il y a quelque chose derrière l'accident dont elle ne se souviens pas, qui a tué ses amis et l'a laissé sans blessures. Elle a raison.
Elle ne croit pas, qu'après ce qu'elle a vécu, elle peut retomber amoureuse. Elle a tort.



Mon avis :



En quelques mots, une excellente surprise, à l'opposé de ce que je pensais lire.


Dès les premières lignes l'auteur nous accroche avec ceci :

My name is not Mara Dyer, but my lawyer told me I had to choose something, a pseudonym.


Je sais pas vous, mais moi, lire ceci dans un roman YA, alors que je m'attend à une jolie histoire d'amour un peu fantastique (comme d'hab'), bah ça me surprend et me donne de suite envie de poursuivre. Qui est-elle, pourquoi a-t-elle besoin d'un avocat ? 
Et puis après j'ai oublié cette première ligne pour me concentrer sur l'histoire.

Dès le début, c'est assez mystérieux, Mara ignore ce qui lui est réellement arrivé, et a beaucoup de mal à s'en remettre. Elle sait qu'elle a eu un accident, et que trois de ses amis sont morts. A part ce qu'on lui en a dit c'est le trou noir. La perte de ses amis et de sa mémoire la bouleverse et l'oblige à déménager avec sa famille pour pouvoir s'en remettre. J'ai beaucoup aimé ce mystère, on essaie de comprendre en même temps qu'elle, on met les pièces en place. 
On suit Mara dans sa nouvelle vue, qui s'acclimate, en tentant de paraître "normale". Car depuis l'accident dont elle ne se souvient pas, le contre-coup du choc lui provoque des hallucinations. Elle va mal mais essaie de réapprendre à vivre.


Et puis bien sûr il y a Noah. Noah, le héros, l'homme du roman, celui qui forcément l'aide. Déjà-vu, encore la même histoire, blablabla.... Que nenni ! Parce que Noah n'est pas le preux chevalier habituel, en fait il est plutôt l'autre, vous savez le pote du chevalier, celui qui drague tout ce qui bouge et dont la répartie est cinglante. Noah, c'est un peu le connard en fait. Et moi qui est toujours envie que ce soit ce personnage là qui gagne la fille, bah je suis vachement contente ! Yep, il m'a plu, parce que c'est un connard. Et il m'a plu encore plus quand le fil de l'histoire s'est lentement déroulé...

L'histoire, et surtout le style d'écriture m'a énormément plu. Pleins de surprises, la plupart des rebondissements sont complétement inattendus. Surtout j'ai aimé cette impression de voguer au fil de la vie de Mara. Le lecteur pénètre chacune de ses hallucinations, si bien qu'on ne sait plus vraiment ce qui est un rêve, ce qui est vrai. On peut essayer de comprendre, mais au final seule l'auteur sait on elle nous emmène. Je pensais lire une histoire classique, mais l'auteur change de genre régulièrement et certains virages à 90° m'ont secoué. On passe d'un genre à l'autre très rapidement si bien que je ne savais plus trop si je lisais de la romance, ou bien du fantastique, du polar teenage ou encore une sorte de contemporain à la "Coeurs félés" de G. Forman. C'est troublant, mystérieux et l'éventail de thèmes abordés est large, sans jamais perdre le lecteur.


Ce roman m'a vraiment surprise, autant par l'histoire que par la qualité générale de l'écriture et des personnages. Un peu frustrant pour les gens qui comme moi essaient toujours de deviner la fin, mais très agréable pour ceux qui comme moi réussissent habituellement. Je me suis laissé porter par les personnages, qui visiblement ne savais pas non plus où ils avaient mis les pieds, et la seule chose que je regrette c'est ce PUTAIN DE CLIFFANGER !!! 

A lire, mais pas tout de suite, attendez que le deuxième tome soit sorti, parce que c'est pas humain une fin pareille...


Lu avec le concours du gang de LC VO habituel, les liens vers les billets de Tachas - Acsylé - Elise - Avalon


Et l'habituel lien vers le blog de l'auteur, où elle annonce le titre du tome 2 :  The evolution of Mara Dyer !

mercredi 4 avril 2012

Bilan Mars 2012

0 commentaires
Depuis les débuts de mon blogs, je ne voyais pas l'utilité des bilans. Quand je vois ma pile de livre à chroniquer qui est presque aussi haute que ma PAL, soudainement, je comprends à quoi ils servent...

Donc voici, mon premier bilan mensuel, qui commence avec le mois de mars (qui a dit que les bonnes résolutions se prenaient en janvier ?)


Ce que j'ai lu en mars, ce que j'en ai pensé (et pourquoi certains n'ont pas de billets) :





 
Alice Kuipers - Ne t'inquiètes pas pour moi 

Lien vers le billet !

Ma note : ❤❤❤









Meg Cabot - Une (irrésistible) envie d'aimer


Ma note :






 

Laurent Gounelle - L'homme qui voulait être heureux

Ma note :






 
Véronique Ovaldé - Ce que je sais de Véra Candida

Ma note : 

Pas de billets ! Donc mon avis en bref, je suis assez mitigé sur ce roman, l'histoire est touchante, mais l'écriture de l'auteur m'a gênée, je l'ai trouvée  floue, surtout les dialogues qui ne sont pas indiqués selon la typo habituelle. 









Veronica Roth - Divergent Tome 1

Ma note :

Un gros coup de cœur ! Je n'en ai pas fait de billets, car il y en a déjà beaucoup qui circulent, et je ne vois pas ce que je pourrai dire qui n'a pas été dit cent fois. Mais j'ai adoré et je sauterai sur la suite dès sa sortie, c'est certain !







 


Nick Hornby - A propos d'un gamin 

Ma note :

J'ai vraiment adoré ce roman, je compte en faire un billet, mais je souhaite revoir l'adaptation avant, car j'en garde un très bon souvenir et j'aimerai en profiter pour en parler également. Donc billet à venir !






Jay Asher - Treize raisons

     Ma note :

Je n'ai pas du tout aimé ce roman, et je n'ai pas envie de passer du temps à en faire un billet. L’héroïne est exécrable, l'ensemble est ultra téléphoné. Je ne le recommande pas.








Lauren Oliver - Delirium Tome 1


Ma note :








Michelle Hodkin - The unbecoming of Mara Dyer 

Lien vers le billet !

Ma note :








 

Pierre Bottero - Les âmes croisées

Pas de billets, j'ai  bien aimé, mais je n'ai pas trouvé grand chose à dire, ça arrive parfois que la motivation de soit pas là pour écrire. 


Ma note :







 Raymond E. Feist - Les chroniques de Krondor
Tome 1, Pug, l'apprenti
Tome 2, Milamber, le mage

Pas encore de billet tout simplement car je le poli, à tout les sens du terme. Pour le moment il est très négatif, donc je le laisse un peu reposer, le temps d'être plus diplomate dans ma façon d'écrire puis je le publierai.
Ma note :








Pierre Bottero La quête d'Ewilan tome 1

Pas encore de billet car je compte lire les trois tomes de la quête rapidement et je ferai un seul billet pour les trois, donc mon avis complet  prochainement !

Ma note : ❤❤



 

 Niveau chiffre, ça fait 13 livres lus, un seul en anglais (The unbecoming of Mara Dyer), pour un total d'un peu moins de 5000 pages.
 
Voilà, un mois de février plutôt rempli niveau lecturage, même si très orienté jeunesse. Avril sera plus adulte, donc à suivre ! 


dimanche 1 avril 2012

Si je reste - Gayle Forman

10 commentaires
Mon résumé:

Mia a dix sept ans, victime d'un accident de voiture, ses parents périssent sur le coup. Arrivée à l'hôpital, son état est grave, elle est dans le coma. Pendant que ses amis et sa famille la veille, elle entend tout, et se souvient de toute sa vie. Elle pèse chaque moment car elle sait qu'au final, elle sera celle à décider de se réveiller ou de rejoindre ses parents.


Mon avis :

Mia est une jeune fille banale, qui n'a jamais connue d'épreuves et se retrouve soudainement orpheline. Seulement elle a le choix, dès le début. C'est elle qui réfléchit, elle qui se demande si elle est suffisamment forte pour retourner dans le monde des vivants, ou si son chemin doit s'arrêter.
J'ai les larmes faciles en général, alors un roman qui commence comme ça m'a bouleversé et soyons clairs, j'ai pleuré du début à la fin ! Mia est très honnête dans ses sentiments, elle ne cache rien, cela ne lui servirait à rien.

Son histoire est en deux temps qui se superposent. D'un coup elle raconte quasiment minute par minute son arrivé à l'hôpital, et l'agitation qui s'ensuit, puis elle raconte sa vie, ses souvenirs, sans ordre précis, ni de manière chronologique. Ce qui pourrait sembler confus, mais en fait, ça passe tout seul. On s'attache aux sentiments, pas vraiment à l'ordre des choses. Dans la tête de Mia, on poursuit sa quête à la recherche de ses parents disparus et de ses raisons de rester sur Terre.
Son ton est calme, serein, elle semble dès le début avoir accepté sa propre mort. Elle s'exprime naturellement, comme un ado. C'est vraiment appréciable, il n'y a pas de sur-analyse ou de questionnement philosophique, pas de longue phrases tordues, juste l'histoire de Mia, raconté de manière douce, presque comme si elle-même avait abandonné ses sentiments en devenant orpheline.

J'ai beaucoup aimé ce livre, qui se lit très vite, une après-midi suffit. Ce n'est pas un coup de cœur, mais il  m'a donné envie de découvrir les autres romans de Gayle Forman et m'a fait oublié le reste du monde pendant quelques heures.
Une lecture que je conseille, mais avis aux âmes sensibles, préparez vos mouchoirs !

Lu dans le cadre d'une LC avec : - isallysun - Anna02 - Dex - Mia - Audy91 - Petitepom  - A S K ! - Salsera15 - Lilichat - mimigogotte - TheChouille - Math-en-book  - Can_diice  - douline - Petite Fleur - Lola - reading-dream - Myiuki22 - StupidGRIN - Benjamin59 - Lunacy - LaLectureJ'aimeÇa
Passez voir leurs avis !